COVID-19 : La manne pour les opérateurs de casino en ligne

COVID-19 : La manne pour les opérateurs de casino en ligne
Les casinos en ligne sont devenus un moyen de se divertir sans avoir à sortir de chez soi, mais également une excellente opportunité de gagner beaucoup d’argent. Pour les internautes, la multiplicité des offres proposées et les gains qui en découlent valent tous les risques financiers possibles.
- - - - - Publicité - - - - -

Depuis leur apparition au début des années 90 les plateformes de jeu en ligne ont connu une popularité croissante sur le marché. Au-delà de simples machines à sous, jeu de poker et autres, certains sites proposent même de parier sur des évènements sportifs, ce qui les rend davantage intéressants pour les joueurs. Contre toute attente et très certainement au grand plaisir des parieurs et des opérateurs, les plateformes de divertissement online ont connu un grand boom avec la pandémie de la Covid-19. Ce qu’il faut noter en revanche, c’est que si en apparence c’est une opportunité pour les parieurs de se divertir davantage, il y a un aspect que tout le monde semble oublier : les casinos en ligne se font de très gros chiffres avec cette pandémie.

L’impact de la pandémie sur le divertissement

Pour découvrir les jeux et incitations en ligne ou encore pour les codes bonus accessibles pour vous lancer sur les casinos, vous pouvez faire confiance aux guides référés ici. Parlant de jeux en ligne, les parieurs ont toujours particulièrement apprécié la possibilité qui leur est offerte de se divertir sur les titres de leur choix sans avoir à quitter le confort de leurs maisons. Avec la Covid-19, cet intérêt s’est accru de manière exponentielle. En effet, les multiples confinements dans la période allant de Mars à Décembre 2020 et les limitations de déplacement ont poussé de nombreuses personnes à chercher d’autres moyens de passer leurs journées. Les casinos en ligne se sont présentés comme l’option idéale étant donné qu’ils promettaient non seulement un divertissement à la hauteur de leurs attentes, mais aussi de gros gains. En dehors des sites de paris en ligne, le secteur des jeux vidéo a également connu une grande euphorie avec un nombre de téléchargements hebdomadaire qui est passé de 750 millions en janvier 2020 à 1,2 milliard fin mars 2020. Il est donc facile d’en déduire qu’avec la pandémie, le nombre de joueurs en ligne a véritablement augmenté, les autres secteurs d’activité étant paralysés comparativement à ce dernier.

Stats des casinos en ligne avant Covid

Déjà avant la crise sanitaire, les casinos en ligne affichaient des chiffres spectaculaires. Vers la fin des années 1990, en 1998 plus précisément, on était à 700 casinos virtuels et le nombre est passé à 835 en 2010. Ceci implique que les plateformes de paris en ligne ont connu un accroissement de 19,28% en seulement 10 ans. Au total, il a été estimé qu’en 2000, l’ensemble des activités de casinos en ligne à l’échelle mondiale générait un peu plus de 2,2 milliards de dollars. En 2008, le chiffre a été décuplé et est passé à plus de 21 milliards de dollars pour seulement 835 établissements virtuels. La montée permanente des activités de paris à fait encore grimper les chiffres à 35 milliards de dollars en 2015 avec plus de 85 pays qui adhéraient enfin de manière légale aux jeux de hasard sur internet.

- - - - - Publicité - - - - -

La tendance haussière dans le secteur a été davantage palpable après 2015. En 2018 par exemple, les casinos en ligne affichaient un chiffre record de 50,85 milliards d’euros tandis que les paris sportifs étaient à plus de 847 millions d’euros la même année avec un nombre de joueurs estimé à plus de 2,2 millions dans le monde. En 2019, l’industrie est passée à 152 milliards de dollars contre 138,7 milliards vers la fin de 2018. Avant la crise du Covid-19, un rapport de Forbes indiquait que ce nombre pourrait augmenter de 4,8% en 2020.

Stats des casinos en ligne après Covid

Avec la crise du Covid-19, il faut dire que les casinos en ligne se sont découvert une nouvelle jeunesse. L’intérêt des internautes pour les jeux en ligne a permis aux opérateurs de non seulement proposer de meilleures offres de divertissement, mais bien évidemment de toucher de plus en plus d’argent via les services proposés.

Les chiffres en France

Dans l’industrie française du jeu, les opérateurs de casinos en ligne n’ont pas chômé avec la Covid-19. Selon les sources de l’Autorité Nationale des Jeux, les chiffres ont décuplé en l’espace de seulement quelques mois. Par exemple, entre 1990 et 2000, l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) estimait à 2 000 € le montant total des mises placées par chaque parieur sur une période de 1 an. De 2000 à 2012, ce montant a connu une évolution de 76%, passant ainsi à 152 000 € par an et par personne. À la grande surprise, l’ANJ a renseigné que durant les premières semaines de confinement, ce montant a considérablement monté et est passé à 15 000 000 €. Incroyable !

Toujours dans l’industrie française des jeux, les paris sportifs ont chuté de -56% en raison de la suspension de nombreuses compétitions qui ont repris bien plus tard dans l’année. Contrairement aux paris sportifs, le poker lui a augmenté ses chiffres de +68% en seulement quelques mois. La preuve, le nombre de joueurs de poker est passé de 300 000 avant Covid à +500 000 durant le confinement. Plus intéressant encore, la moyenne des mises de 200 € a triplé durant la même période, augmentant les revenus du secteur. Quand l’on sait que les paris en ligne représentent 11% des revenus de la culture et des loisirs, soit 10,4 milliards d’euros, c’est une montée exponentielle pour les opérateurs de jeu virtuel.

Les chiffres au Canada

Loto Québec est aussi l’un des meilleurs exemples des bénéfices de la pandémie aux opérateurs de jeu en ligne. En effet, durant les six premiers mois de l’année 2020 (janvier, février, mars, avril, mai et juin), la plateforme canadienne a enregistré 61 millions de dollars de revenu sur les jeux proposés aux parieurs. C’est à peine croyable quand on sait que ce chiffre est quatre fois supérieur à ce que l’établissement a engrangé durant la même période en 2019. Et ce n’est pas tout ! Les revenus du casino en ligne de Loto-Québec ont aussi grimpé de 132%. Des informations du dernier rapport financier de cette compagnie d’État, il ressort que la plateforme aurait à elle seule produit 106 millions de dollars de chiffre d’affaires sur seulement un an.

Les chiffres en Italie

Si la Covid-19 a mis l’économie mondiale en danger, l’industrie des paris en ligne elle, s’en est sortie presque indemne. En Italie également, on a noté une hausse considérable de l’activité des casinos online. Les tournois de poker par exemple ont vu leur chiffre d’affaires doublé, passant de 7,2 millions d’euros (mars 2019) à plus 16 millions d’euros (mars 2020). Mieux, on a noté également que les jeux de poker en ligne en mode cash game ont explosé, avec à l’affichage 10 millions d’euros de chiffres en mars 2020 contre seulement 5,3 millions en mars 2019.

Toujours grâce à cette crise sanitaire, l’ensemble des activités de paris en ligne en Italie a connu un essor phénoménal étant donné qu’en mars 2020, les jeux de hasard ont permis de faire 94 millions de recette en mars 2020 contre 72,6 millions en mars 2019. Le seul secteur ayant été réellement affecté par la Covid-19 en ce qui concerne les jeux de hasard virtuel est celui des paris sportifs. Ces derniers ont chuté de 35 millions d’euros, passant de 106,4 millions en mars 2019 à 71 millions en mars 2020.

Les chiffres sur le marché en général

De manière globale, le marché des casinos en ligne connait de très beaux jours. En dehors des pays présentés, d’autres juridictions comme celle de Malte, celle de la Suisse, de la Suède et autres font également de gros chiffres grâce (d’une manière ou d’une autre) à la crise du Coronavirus. De manière globale, l’industrie est passée de 58,9 milliards de dollars à 66,7 milliards de dollars avec un taux d’accroissement de 13,2%. Tous les jeux contribuent à renflouer à vitesse V les caisses des opérateurs des casinos, avec en tête le poker suivit des machines à sous, de la roulette et d’autres jeux offerts. Les bonus deviennent de plus en plus réguliers pour maintenir l’intérêt des parieurs qui ne se font pas prier et dont les habitudes de jeu montent en flèche. Pour les casinos en ligne, c’est donc le jackpot !

Vous avez aimez ?
Alors partager cet article avec vos amis !
- - - - - Publicité - - - - -
Ailleurs sur le Web
Plus dans Actualité
Tendance
Alerte à Malibu : l'actrice Yasmine Bleeth a beaucoup changé avec les années
Quelques années après la fin de la série culte, les fans se demandent ce que sont devenues leurs stars préférées. Yasmine Bleeth et son physique hors du commun fait partie...
Cette jeune femme a été bannie de Tinder car elle est trop belle !
Découvrez la mésaventure de Hollie Valentine, cette jeune femme âgée de 26 ans qui a vu son profil supprimé de l’application de rencontres « Tinder », parce qu’elle a...
Le parfum Lidl à 5,99€ est identique à un véritable parfum de luxe
Vous connaissez Lidl depuis 1989, date à laquelle les premières portes se sont ouvertes en France. Spécialisé sur l’offre alimentaire « grand public », Lidl a largement su...
Netflix : bientôt un documentaire sur les maisons hantées des États-Unis
Les amateurs d’horreur seront les plus ravis, Netflix, le géant du Streaming, a annoncé dans les mois à venir une série documentaire sur les maisons hantées des...
Jennifer Lopez : toujours aussi jolie à 51 ans et même sans maquillage
A 51 ans, la star hollywoodienne, Jennifer Lopez n’a pas encore perdu de sa beauté, même avec un demi-siècle à son compteur.
Agathe Auproux se trouve une nouvelle passion pendant le confinement
En plein confinement, les célébrités n’hésitent pas à s’afficher dans leur maison dans leur état naturel. La belle journaliste Agathe Auproux n’est jamais loin de son...